Immigrant de Souche est un projet artistique qui a pour but de créer des liens entre les Premières Nations et les immigrants à travers d'une varieté d'évènements culturels.

Hope, 2012

HISTOIRE

Le premier événement Immigrant de Souche, lors de l’hiver 2013, prenait forme alors qu’un nouveau chapitre de l’histoire politique du Québec s’ouvrait—la Charte des Valeurs, une tentative du gouvernement provincial de nous faire tous « adhérer » aux valeurs locales. Tristement, ces valeurs ne prenaient pas en compte le visage réel du Québec d’aujourd’hui, un lieu où de nombreuses cultures vivent ensemble, en harmonie. La notion de « Québécois de Souche », le Québécois originel, ne rime à rien : les racines du Québec sont françaises ; la seule « souche » ici, une fois encore, est les peuples des Premières Nations, qui, comme les immigrants, ont été exclus du débat. C’est pourquoi j’ai décidé de traduire en français « Native-Immigrant » par « Immigrant de Souche », immigrant ré-enraciné, celui qui est soucieux de cette terre, celui qui veut s’y lier. Une fois de plus, mon intention était —est— d’unifier et de mettre fin aux pratiques et politiques discriminatoires qui définissent certains comme « intégrés », laissant les autres à la marge, les détracteurs et les étrangers.

À la suite de cinq événements Immigrant de Souche, le collectif se définit aujourd'hui comme un groupe diversifié de personnes percevant la culture comme une entité vivante et organique. Au travers les événements, l'activité principale d'Immigrant de Souche est devenue la fabrication de robes à partir d'objets qui racontent notre histoire profonde.

Nous vous invitons à vous définir comme un-e immigrant-e de souche, ou à joindre le prochain projet Immigrant de Souche. À chacun-e sera offert le temps et l'espace pour créer, réfléchir et unir les Dernières Nations (c'est-à-dire les plus récemment arrivées) aux Premières Nations. Ensemble, nous pouvons apprendre, simplement et profondément, à faire une différence, à réorienter la discussion et à sincèrement aimer la terre qui nous nourrit.

Immigrant de souche se trouve en permanence à la galerie Métèque depuis le 30 mars 2017 (5442 Côte Saint Luc Road).


Photo: Philip Faith

À PROPOS DE CAROLINA ECHEVERRIA (Fondatrice et directrice artistique)

Je suis une immigrante au Québec, un lieu qui doit encore épouser les dons précieuxà la fois des Premières Nations et des immigrants (« les ethniques » comme on nous appelle). Depuis le début j’ai voulu prendre part au dialogue collectif. Je voulais parler du changement climatique et des problématiques environnementales —des sujets que le gouvernement ne semble pas vouloir aborder. Puis j’ai entendu parler de Neskantaga : au cœur de la zone humide boréale intacte la plus étendue au monde, cette minuscule communauté des Premières Nations se battait pour protéger ses terres, ses eaux et son mode de vie contre les projets d’exploitation minière tels que le Cercle de feu. Les gens se suicidaient à une telle cadence qu’un état d’urgence a été déclaré. Que pouvais-je faire face à une actualité si déchirante ? Cette terre est tellement vaste, et nous sommes tellement déconnectés… Ce que j’ai fait fut d’envoyer cent cartes postales affirmant que quelqu’un à Montréal se sentait concerné, je me sentais concernée, et je les ai prié de ne pas abandonner leur lutte, de continuer à protéger l’eau et leur terre sacrée où leurs ancêtres sont enterrés. Des mois plus tard, j’ai reçu des cartes postales d’écoliers disant « merci ». J’ai alors compris que pour créer un lien il suffisait d’établir le contact et de s’exprimer franchement, avec son cœur.


Avis légal :

Le projet Native Immigrant est protégé par le droit d’auteur et toute utilisation des images reproduites sur ce site, ou sur la page Facebook du projet, requiert une autorisation écrite de la part de Carolina Echeverria.

Cependant, nous encourageons des artistes à développer des projets et des œuvres qui ont une thématique commune avec la nôtre. À cet effet, Native Immigrant met à disposition le concept artistique Native Immigrant décrit sur ce site à d’autres artistes selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Cette licence vous permet de développer de nouveaux projets à partir de Native Immigrant et d’employer le nom du projet, tant que vous indiquez que Carolina Echeverria est l’auteur du projet, que vous ne faites pas une utilisation commerciale du concept ou des œuvres dérivées et que toute œuvre dérivée soit diffusée aux mêmes conditions.

Pour toute collaboration artistique ou pour tout projet qui ne rentrerait pas dans la licence Creative Commons, veuillez nous contacter.