Taís da Costa
Taís da Costa

Artiste de nouveaux médias et collectionneuse d'histoire, animatrice des ruches d’art

Originaire du Brésil, Taís a une Baccalauréat en beaux-arts (Arts plastiques) de l’Université Concordia et travaille en plusieurs matières incluant la céramique, la sérigraphie, le dessin, et l’art numérique.

Taís est impliquée dans le collectif Immigrant de souche depuis sa formation en 2013. Apportant une perspective jeune, elle travaille à rendre le travail du collectif plus accessible à travers le contenu numérique: documentation vidéo et photographique, la création d’un site web et un réseau social pour partager les oeuvres, et la production actuelle d’un documentaire en ligne et un espace interactif de réalité virtuelle.

Elle est la conceptrice et l’animatrice des “Ruches d’art” mensuels à l’espace Métèque, qui fournissent un atelier d’art communautaire ouvert à tous.

Nico Williams
Nico Williams

Artiste de perlage et interprète culturel

Nico Williams est un artiste de nouveaux médias et de perlage. Habitant à Montréal, il est Anishnaabe, Ojibwé, originaire de Aamjiwnaang, qui signifie “là où l’eau coule spirituellement comme une tresse.” Il a reçu sa Baccalauréat en beaux-arts (Médias d’impression) de l’Université Concordia.

Williams a commencé à expérimenter avec le perlage en 2015, utilisant des perles japonaises “delica”, des matériaux naturels, et petites perles. Sa pratique artistique explore une variété de méthodes artisanales ojibwées. Il vise la revitalisation et l’évolution des métiers traditionnels ojibwés. Son perlage est une réflexion profonde de l’amour et le respect pour la beauté et les trésors visuels de la nature qui nous entoure.

Mélangeant les pratiques traditionnelles et modernes, Williams explore l’impact décoratif de l’espace, la couleur, et le mouvement. Il a exposé ses oeuvres à l'échelle mondiale.

Kalynn Sinnamon
Kalynn Sinnamon

Peintre et lien à la communauté d’Ontario

Kalynn est une artiste en émergence, diplômée du Ontario College of Art and Design. Sa démarche artistique explore le contraste entre l'infrastructure et les vastes régions naturelles pratiquement vierges ainsi que ce qui arrivent lorsqu'elles se connectent . L’identité et les relations avec la terre sont explorées sous de nombreuses formes. Sont intégrés la culture de la compréhension du monde indigène sur l’île de la Tortue, et son histoire personnelle ainsi que l'Histoire et la narrative qui les forment. Le processus de réconciliation lui tient à cœuret nourrit sa créativité artistique. Elle a débuté sa collaboration avec Immigrant de souche en 2015 pendant l'exposition de sculpture de robes et de perlage "Teiotiohkwenhahton: Visions de la paix."

“Il n’y a pas qu’une expérience Canadienne partagée. Mais en créant des liens avec nos cousins et nos voisins, nous pouvons commencer à forger la confiance et l’expérience commune, créer des ponts entre les communautés et concevoir des expressions artistiques collaboratives, émergentes et informatives.”

Diego Ugalde de Haene
Diego Ugalde de Haene

Consultant culturel et de recherche

Diego Ugalde De Haene est un marionnettiste et un poète. Grâce à sa Compañia Banyan de Marionetas, il a construit des ponts à travers les cultures en utilisant des techniques de marionnettes orientales anciennes pour raconter des histoires modernes. Depuis plus de 15 ans, il raconte des histoires, se spécialisant dans le théâtre de marionnettes d'ombres. Au cours des dernières années, il s'est consacré à la recherche et à la revitalisation de la culture et des langues autochtones. Il est membre de Native Immigrant en tant que consultant culturel et de recherche, et aide à établir des liens entre le Mexique et Montréal. Bien qu'il soit basé à Amealco, au Mexique, il prévoit se rendre à Montréal le plus souvent possible pour poursuivre son travail et faire des recherches sur la culture du maïs dans les Amériques.

Carolina Echeverría
Carolina Echeverría

Fondatrice de Immigrant de souche, Mentor pour le collectif artistes de la relève  

Carolina est artiste, conteuse et créatrice ayant une forte relation avec les mots. Elle accepte les controverses au point que ses expositions ont toujours affronté les normes sociales. Elle croit au pouvoir d’une femme, capable de changer le courant de perception dans le monde d’aujourd’hui. Étrangère dans une terre étrange, elle s’est adapté à la nouvelle culture en même temps qu’elle se protège contre les politiques de discorde, luttant contre l’intolérance et ses conséquences

Carolina travaille sur son cheminement artistique collectif depuis 2010. Tant qu’artiste, elle cherche à rassembler les immigrants et les peuples des Premières Nations, les véritables canadiens de souche, afin de créer un dialogue permanent et un espace d ´échanges de entre immigrants et autochtones. En ajoutant un trait d’union, symbole de ce qui réunie, afin de permettre, qu’à travers ces échanges, la créativité et le savoir-faire de chacun puissent engendrer une nouvelle société, permettant une véritable guérison d’une société en crise qui recherche des points de repère pour redonner à la paix ses chances de transformer la Planète, la sauver aussi, pourquoi pas, tout en rapprochant peuples et nations.

Taís da Costa
Nico Williams
Kalynn Sinnamon
Diego Ugalde de Haene
Carolina Echeverría
Taís da Costa

Artiste de nouveaux médias et collectionneuse d'histoire, animatrice des ruches d’art

Originaire du Brésil, Taís a une Baccalauréat en beaux-arts (Arts plastiques) de l’Université Concordia et travaille en plusieurs matières incluant la céramique, la sérigraphie, le dessin, et l’art numérique.

Taís est impliquée dans le collectif Immigrant de souche depuis sa formation en 2013. Apportant une perspective jeune, elle travaille à rendre le travail du collectif plus accessible à travers le contenu numérique: documentation vidéo et photographique, la création d’un site web et un réseau social pour partager les oeuvres, et la production actuelle d’un documentaire en ligne et un espace interactif de réalité virtuelle.

Elle est la conceptrice et l’animatrice des “Ruches d’art” mensuels à l’espace Métèque, qui fournissent un atelier d’art communautaire ouvert à tous.

Nico Williams

Artiste de perlage et interprète culturel

Nico Williams est un artiste de nouveaux médias et de perlage. Habitant à Montréal, il est Anishnaabe, Ojibwé, originaire de Aamjiwnaang, qui signifie “là où l’eau coule spirituellement comme une tresse.” Il a reçu sa Baccalauréat en beaux-arts (Médias d’impression) de l’Université Concordia.

Williams a commencé à expérimenter avec le perlage en 2015, utilisant des perles japonaises “delica”, des matériaux naturels, et petites perles. Sa pratique artistique explore une variété de méthodes artisanales ojibwées. Il vise la revitalisation et l’évolution des métiers traditionnels ojibwés. Son perlage est une réflexion profonde de l’amour et le respect pour la beauté et les trésors visuels de la nature qui nous entoure.

Mélangeant les pratiques traditionnelles et modernes, Williams explore l’impact décoratif de l’espace, la couleur, et le mouvement. Il a exposé ses oeuvres à l'échelle mondiale.

Kalynn Sinnamon

Peintre et lien à la communauté d’Ontario

Kalynn est une artiste en émergence, diplômée du Ontario College of Art and Design. Sa démarche artistique explore le contraste entre l'infrastructure et les vastes régions naturelles pratiquement vierges ainsi que ce qui arrivent lorsqu'elles se connectent . L’identité et les relations avec la terre sont explorées sous de nombreuses formes. Sont intégrés la culture de la compréhension du monde indigène sur l’île de la Tortue, et son histoire personnelle ainsi que l'Histoire et la narrative qui les forment. Le processus de réconciliation lui tient à cœuret nourrit sa créativité artistique. Elle a débuté sa collaboration avec Immigrant de souche en 2015 pendant l'exposition de sculpture de robes et de perlage "Teiotiohkwenhahton: Visions de la paix."

“Il n’y a pas qu’une expérience Canadienne partagée. Mais en créant des liens avec nos cousins et nos voisins, nous pouvons commencer à forger la confiance et l’expérience commune, créer des ponts entre les communautés et concevoir des expressions artistiques collaboratives, émergentes et informatives.”

Diego Ugalde de Haene

Consultant culturel et de recherche

Diego Ugalde De Haene est un marionnettiste et un poète. Grâce à sa Compañia Banyan de Marionetas, il a construit des ponts à travers les cultures en utilisant des techniques de marionnettes orientales anciennes pour raconter des histoires modernes. Depuis plus de 15 ans, il raconte des histoires, se spécialisant dans le théâtre de marionnettes d'ombres. Au cours des dernières années, il s'est consacré à la recherche et à la revitalisation de la culture et des langues autochtones. Il est membre de Native Immigrant en tant que consultant culturel et de recherche, et aide à établir des liens entre le Mexique et Montréal. Bien qu'il soit basé à Amealco, au Mexique, il prévoit se rendre à Montréal le plus souvent possible pour poursuivre son travail et faire des recherches sur la culture du maïs dans les Amériques.

Carolina Echeverría

Fondatrice de Immigrant de souche, Mentor pour le collectif artistes de la relève  

Carolina est artiste, conteuse et créatrice ayant une forte relation avec les mots. Elle accepte les controverses au point que ses expositions ont toujours affronté les normes sociales. Elle croit au pouvoir d’une femme, capable de changer le courant de perception dans le monde d’aujourd’hui. Étrangère dans une terre étrange, elle s’est adapté à la nouvelle culture en même temps qu’elle se protège contre les politiques de discorde, luttant contre l’intolérance et ses conséquences

Carolina travaille sur son cheminement artistique collectif depuis 2010. Tant qu’artiste, elle cherche à rassembler les immigrants et les peuples des Premières Nations, les véritables canadiens de souche, afin de créer un dialogue permanent et un espace d ´échanges de entre immigrants et autochtones. En ajoutant un trait d’union, symbole de ce qui réunie, afin de permettre, qu’à travers ces échanges, la créativité et le savoir-faire de chacun puissent engendrer une nouvelle société, permettant une véritable guérison d’une société en crise qui recherche des points de repère pour redonner à la paix ses chances de transformer la Planète, la sauver aussi, pourquoi pas, tout en rapprochant peuples et nations.

show thumbnails