NativeImmigrantFev2014.jpg

Une semaine d'art pour inspirer l'amour de la terre


À l’orée du printemps, durant une semaine d’expression artistique, l’artiste et activiste sociale, Carolina Echeverria, a dévoilée son prochain chapitre de l’Immigrant de Souche. En hiver la terre est silencieuse; sa richesse sera exposée après le dégel. L’aimerons-nous ou la détruira-t-on?  La mission d’Echeverria est de nous la faire aimer notre terre. Aimer la terre est le refrain qui inspire ses représentations visuelles de cette nation et de ses immigrants.  Aimez la terre sur laquelle vous vivez, aimez ceux qui y habitent, comme vous.Des artistes montréalais performeront un concert extraordinaire au Café del Monko pour Idle No More. Jeudi 27 février 18:00 à 23:00 heures.

IdleNoMore_Poster.jpg
CE2Dress-1small.jpg

Grâce à tous ceux et celles qui ont participé et collaboré à la première exposition en Novembre dernier, la robe de l’Immigrant de Souche est devenue une attestation vivante de la beauté qui brode notre culture collective. Un mannequin planté dans un pot de terre indigène attends tous ceux et celles à la recherche d’une implication créative et collective dans les enjeux qui touchent l’immigration, la terre, l’expression culturelle et l’enracinement (ou pas) de cette nation incertaine. L’artiste mènera des sessions interactives quotidiennement; s’il vous plait, offrez des objets de valeur personnelle et culturelle pour la robe.